Rendez-vous sauvages

Autour des spectacles, les rendez-vous sauvages, attendent le public tout au long du festival. Pour vivre et partager sous forme d’ateliers, différentes appréhensions ludiques et sensibles de la danse et des paysages

Vendredi 29 juin 2018 à 17h

(Combourg, Parvis de la médiathèque Les Sources / accès libre)

Dansez dans l'herbe

Avec Nathalie Salmon

Atelier ouvert à tous

45 min

Dimanche 1er juillet 2018 à 17h

(Bazouges-la-Pérouse, Château de La Ballue – Jardins à la française)

Dansez dans l'herbe

Avec Nathalie Salmon

Atelier ouvert à tous à partir de 11 ans

1h

Dimanche 1er juillet 2018 à 17h

(Bazouges-la-Pérouse, Château de La Ballue – Théâtre de verdure)

Dansez dans l'herbe enfants

Avec Laëtitia Lanoë

Atelier ouvert aux enfants de 6 à 10 ans

1h

 

Venez partager des temps de danse en foulant l'herbe tendre : concoctés par Nathalie Salmon vendredi à Combourg et dimanche au château de la Ballue et par Laëtitia Lanoë, spécialement pour les enfants, également le dimanche au château de la Ballue.

Dimanche 1er juillet 2018 à 17h

(Bazouges-la-Pérouse, Château de La Ballue – Allée de châtaigniers)

Spectateurs en extension

Avec Jean-Noël Bruguière et Florence Chantriaux

Pour les spectateurs de Rue de Volmir Cordeiro vu la veille. Ouvert à tous à partir de partir de 16 ans.

Sur réservation*.

2h30

 

Spectateurs en extension, c'est un atelier pour comprendre et exprimer simplement et sans prérequis le sens que le spectacle prend pour chacun et pour évoquer de ce qui touche intimement chaque spectateur. Autour du spectacle Rue de Volmir Cordeiro vu la veille au château de la Ballue, les spectateurs restituent leur expérience sensible du spectacle à l’artiste, en mots, en images et en corps.

 

À partir de paroles, de mouvements, de jeux, d’expression graphique et d’écritures, il s’agit de mobiliser les souvenirs, les sensations et d’échanger sur les émotions ressenties. Peu à peu se construit une mémoire et une perception à la fois individuelle et collective. Des avis, des questions émergent. À l’issue de l’atelier, l’artiste invité reçoit les échos suscités par sa création, sous forme d’une restitution réalisée par le groupe de spectateurs. Une rencontre qui laissera sans aucun doute de jolies traces.

 

* Réservations à partir du 5 juin

> Par téléphone : 02 99 54 38 33 (du lundi au vendredi, de 15h à 18h)

> Par mail : contact@figureproject.com

Nathalie Salmon est danseuse et pédagogue. Elle se forme auprès de chorégraphes et danseurs (notamment en contact improvisation avec Patricia Kuypers et Julyen Hamilton) parallèlement à des études scientifiques. Les écritures chorégraphiques, la transmission et les expérimentations la rendent curieuse. Elle intervient auprès de différents publics en variant les formes et les propos (ateliers, interventions danse à l’école, stages parents-enfants, stages personnes valides et en situation de handicap, formations). Elle propose également des modules de culture chorégraphique. Elle est danseuse intervenante et formatrice au Triangle - Scène Conventionnée danse de Rennes.


 

Laëtitia Lanoë est danseuse et chorégraphe. Elle est actuellement en résidence pour 3 ans dans le cadre du programme pédagogique d'Extension sauvage à Saint-Domineuc sur le territoire de la Bretagne romantique. À cette occasion, elle a mené avec les élèves de l'école Sainte-Jeanne-d'Arc plusieurs projets : en 2016, elle propose avec Junko Hikita un atelier mêlant pratique de la danse et de l'origami. Puis en 2017, elle collabore avec le photographe Richard Louvet autour du mouvement chorégraphié, de l'image et de l'écriture sur le thème du haïku japonnais. Au printemps 2018, elle mène des ateliers autour des écosystèmes avec l'éco-conceptrice Fany Labussière. Entre approche chorégraphique et approche naturaliste, elles cherchent à sensibiliser les élèves sur les places et les rôles de chaque organisme dans un environnement donné. À Saint-Domineuc, elle poursuit également son propre travail de création chorégraphique.

 

Jean-Noël Bruguière est artiste-pédagogue. Militant de l’Éducation Nouvelle, il prend la responsabilité des activités dramatiques aux Centre d’Entrainement aux Méthodes d’Éducation Active (CEMEA) puis développe et dirige le département Pratiques Culturelles au titre de la direction nationale des CEMEA. De 1985 à 2013, il devient parallèlement le directeur de l’association Centres de Jeunes et de Séjour du Festival d’Avignon, qui organise des séjours culturels éducatifs pour les jeunes et les adultes à l’occasion de chaque festival. En 2011, il crée avec Florence Chantriaux l’association «Allons prendre l’art» qui propose des formes innovantes de médiations artistiques et culturelles.

 

Florence Chantriaux est diplômée en psychomotricité et en psychologie clinique. Formée parallèlement à diverses pratiques artistiques dont la danse contemporaine, le maquillage et le masque dans les cultures du monde, Florence Chantriaux s’est spécialisée dans le domaine de l’éducation par l’art et la culture. Elle collabore avec le Festival d’Automne à Paris, le festival Reims Scènes d’Europe, le Théâtre national de la Colline, les services du développement des publics du musée Guimet, du Quai Branly et du Centre Georges Pompidou.